Lyne, ou l’histoire d’un blog

IMG_20150830_125147

En cette rentrée 2015, j’avais envie de mettre à l’honneur un blog qui m’est très cher. Sans aucune grandiloquence, c’est exactement CE blog qui m’a donné envie de cuisiner, puis de partager, d’en parler, de continuer. C’est CE blog que je communique si souvent quand je parle de l’origine d’une recette que je viens de réaliser, au point que l’on me dit maintenant « et donc, ça vient toujours du même site, là ?! ». Et c’est aussi sur ce blog qu’une commentatrice a répondu un jour à mon message en disant « Anne, à quand le blog ? » lors d’une Battle Food et que l’idée a ensuite doucement mûri…

Heureusement, son nom n’est pas aussi compliqué que la Grammaire Douce est une Cuisine Chéplukoi…. Il est doux, simple, savoureux, relevé aux épices d’ici et d’ailleurs, et surtout écrit avec érudition par Lyne : Épices & moi.

Ce blog fait partie de ceux auxquels on peut faire confiance les yeux fermés et c’est extrêmement agréable. Que l’on aime ou que l’on n’aime pas, la recette sera TOUJOURS réussie. Tout est mesuré au poil, précisé dans les démarches, rien n’est laissé au hasard et surtout les idées de plats, gourmandises, apéro ou association d’ingrédients sont toujours très pertinentes. Que c’est plaisant un endroit où l’on se sent rassuré par ce que l’on va mettre en œuvre, et où l’on vient chercher l’inspiration avec l’assurance de la trouver.

De surcroit, Lyne je l’ai rencontrée.

Elle est aussi douce que les saveurs qu’elle mêle intelligemment dans ses recettes et Mr Épices vient parfaitement accoler son humour et son sourire à cette belle relation. Et en plus d’être si douée, elle offre désormais la possibilité d’apprendre à cuisiner avec elle, une chance que je n’ai pas, si vous habitez aux alentours de la Belgique…

Alors ce ne sont aucunement mes recettes que je vous présente dans ces 3 articles, mais entièrement celles de Lyne. Certes, je suis une inconditionnelle de la modification de la recette (souvent on fait surtout en fonction de ce que l’on a !), mais ici nul besoin de changer ! Pour ma part, j’ai simplement adapté aux provisions et aux préférences de mes goûteurs…

Aujourd’hui, 3 septembre 2015, j’ai mis un point final à ma thèse, en écrivant ENFIN les remerciements. A ma façon, je souhaitais aussi remercier Lyne qui, à sa façon, m’a accompagnée durant ces 5 mois de rédaction finale de thèse. Heureusement qu’elle était là pour me permettre de cuisiner, respirer, réfléchir…. Déguster et vivre mieux.

Cela m’a pris alors le triple de travail mais j’ai décidé d’en faire des articles différents pour une meilleure accessibilité à chacun d’eux et que tout cela vous donne encore plus envie d’aller découvrir la mine d’or de Lyne

J’espère que vos papilles saliveront autant que moi en faisant ces recettes, et autant que tous ceux qui sont venus, ne serait-ce qu’une fois, manger chez moi…

Je vous présente ici, finalement, la 3ème recette, celle d’un dessert : une tarte au citron et myrtilles.

Vous trouverez dans les deux autres recettes : des boulettes d’aubergines pour spaghetti « bolognaise » et une tarte salée aux figues, feta et romarin.

Merci Lyne.

wpid-img_20150830_134354.jpg


Ingrédients pour un plat à tarte rectangulaire

(si vous ne l’avez pas, l’occasion de l’acheter ! Le service dans ce plat en jette mais est aussi très agréable à couper, partager…)

Pâte aux noisettes

  • 250 g de farine de blé T65
  • 1/2 cc de levure chimique
  • 20 g de purée de noisettes
  • 30 g de purée d’amande
  • 1 pincée de sel
  • 2 cs de sucre de coco
  • +/- 130 ml d’eau

Lemon curd végétal au citron (n’ayant pas d’huile essentielle de citron comme Lyne, j’ai doublé les doses de citron car je l’aime particulièrement présent en bouche)

  • 30 g de fécule de maïs
  • 20 g de farine de blé
  • 1/2 l de lait d’amande (ou tout autre lait végétal)
  • 40 g de sucre de canne
  • 2 citrons bio
  • Des myrtilles et de la noix de coco pour la décoration

 


Préparation

  1. Mélanger l’ensemble des ingrédients de la pâte, sauf l’eau que vous ajoutez en dernier jusqu’à obtenir une boule malléable et homogène. laissez-la reposer 30 min au frais. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Passé ce temps, étalez la pâte, garnissez-en votre plat et mettez à cuire 15 min.
  3. Dans un bol, versez la fécule de maïs et la farine de la garniture et ajoutez 100 ml de lait. Fouettez le liquide, il ne doit plus y avoir de grumeaux.
  4. Dans une casserole, versez le reste de lait, les zestes et jus des citrons, le sucre. Quand l’ébullition commence, ajoutez le mélange de fécule + farine, et ne cessez plus de remuer jusqu’à obtenir la consistance d’une crème épaisse. Laissez refroidir.
  5. Avant de verser la crème sur la tarte, fouettez une nouvelle fois pour qu’elle soit lisse et renversez-le sur la tarte en étalant avec une spatule ou le dos d’une cuillère.
  6. Garnissez de myrtilles et de noix de coco. cette tarte est encore meilleur après un passage au frais…

IMG_20150830_134212wpid-img_20150830_134231.jpg

IMG_20150830_134001

 

Publicités