Clafoutis crémeux aux fruits rouges

 

 

Normalement, on ne met pas de qualificatif dans le titre d’une recette – du moins, cela peut paraître un tantinet présomptueux et reviendrait presque à dire « ma recette est super bonne, je vous l’assure, faites-la ! ». Pourtant, je n’avais pas envie de qualifier ce clafoutis juste par le fruit employé et de m’arrêter là. J’avais envie de dire “Si vous aimez le clafoutis compact un peu comme un flan pâtissier, passez votre chemin ; si vous aimez le clafoutis qui coule et qui en laisse plein sur les doigts, c’est par ici !”. Mais dans un titre ça fait tout de suite un peu long…

Alors une première fournée de ce clafoutis a eu un franc succès, auprès d’amis et d’enfants (et là, on se dit « ooooh, des enfants ont aimé ?! Obligé, je le fais demain… »), et auprès de moi-même, je dois dire ! J’ai été surprise par l’onctuosité et la fraîcheur du dessert, avec l’envie d’en reprendre aussitôt une autre part. J’ai donc réalisé une seconde version, à quelques petites modifications près (et oui, on fait toujours un peu aussi avec ce qu’on a !) et… j’ai préféré la première version.

Je vous livre donc celle-ci, qui était exquise… Je pense d’ailleurs que cela deviendra ma base classique de clafoutis désormais, dont le secret – selon moi et après avoir justement testé certains changements – réside dans l’association lait de coco / lait végétal à la vanille. Le lait de coco apporte sa dose de matières grasses qui le rend très onctueux, la vanille vient parfaire le côté fruité de la garniture. J’avais donc d’abord utilisé du lait de riz à la vanille (sans sucres ajoutés), que je n’avais pas la seconde fois alors j’ai utilisé du lait d’amande et mis un sachet de sucre vanillé = non validé. C’était bon, mais pas autant que la première fois. Ne vous fiez donc pas trop aux photos qui sont celles de la seconde fournée, malheureusement. La première était plus… coulante.

Quant aux fruits, vous utilisez évidemment ceux que vous aimez, ceux de saison, ceux que vous avez dans votre jardin, dans votre panier ou en excès…. Dans mon cas, un classique : j’hésitais entre cerises et framboises, donc j’ai mis les deux (promis, au restaurant je ne fais pas partie de ceux qui mettent 15 min à choisir pour finalement rechanger 10 minutes plus tard… si ??). Mais j’ai tout de même préféré tomber sur les framboises que sur les cerises alors la prochaine fois, je saurai ! Avec des nectarines, des pêches, des abricots, ou encore des figues, ce sera parfait…

Je vous souhaite un beau mois de Faoût à tous ! 😛

 


Ingrédients pour un grand plat / 6-8 personnes :

  • 50 g de farine d’épeautre
  • 30 g de son d’avoine
  • 2g d’agar-agar
  • 2 œufs
  • 4 CS de sirop d’érable
  • 1 pincée de sel
  • 300 ml de lait de riz à la vanille (ou lait + vanille en poudre)
  • 10 cl de lait de coco (ou crème de coco)
  • 10 g d’amandes

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°C
  2. Dans un saladier, mélanger la farine, le son d’avoine, l’agar-agar et le sel.
  3. Ajouter les œufs, le sirop d’érable, le lait de coco et le lait à la vanille. Mélanger avec un fouet.
  4. Verser dans un plat et ajouter les fruits (coupés en lamelles suivant les fruits utilisés).
  5. Effiler les amandes et les parsemer au-dessus du plat
  6. Mettre à cuire environ 20 min (encore une fois, tout dépend des fours ! – Je dirais jusqu’à ce que le centre vous semble manquer encore un peu de cuisson, mais c’est peut-être une technique personnelle… trouvez celle qui correspond à vos goûts !)

Publicités