J’ai fait un yaourt dans un thermos

img_20160704_083647-01.jpeg

Je l’ai fait une fois… puis deux fois, puis trois… Je l’ai fait en petites quantités, puis grandes. J’ai suggéré à des amies de l’essayer, chose faite : j’ai décidé de partager plus largement cette recette magique. Alors même que je détiens une yaourtière, j’ai eu un réel coup de foudre pour cette méthode et pour l’onctuosité que l’on obtient. Cela ressemble davantage à un yaourt grec, avec l’acidité qu’on attend du yaourt, sans qu’on ait pour autant envie d’y ajouter un sucrant.

Ce yaourt est :

  • simple, très simple, vraiment très très simple à faire (d’accord ?)
  • rapide : on chauffe 10 secondes, on laisse reposer une nuit et au petit matin, le yaourt est fait
  • requiert juste un thermos (tout grenoblois qui se respecte possède un thermos… mais les autres ??)
  • d’une texture exquise irréprochable : on peut même en contrôler le résultat pour obtenir celle que l’on préfère, plus ou moins crémeuse
  • délicieusement agréable à déguster, seul ou agrémenté de fruits, coulis…. ou en crème Budwig > recette bonus de cet article !

J’ai découvert cette recette sur la chaîne Youtube de Jenny Mustard, une allemande dont j’aime beaucoup l’univers : https://www.youtube.com/watch?v=ZUfcghi1bgI

Les photos réalisées presque en pas à pas ont pour objectif de vous montrer la simplicité du déroulement, j’espère que l’ensemble vous semblera clair, car ce n’est vraiment pas compliqué…

Yaourt animal ou végétal ?

J’ai presque hésité à le préciser, ce yaourt confectionné est entièrement végétal mais pourquoi ne pas le tester en version animale, si c’est celui que vous aimez… Pour ma part, je l’ai seulement testé et réalisé à base de lait et de yaourt de soja (le seul qui coagule, les autres laits végétaux – amande, noisette, chanvre… – ne fonctionnent pas). Mais ce qui m’a intéressée avant tout, c’est la technique, le coté « laboratoire », je serai donc curieuse de savoir si cela fonctionne avec du lait et un yaourt animal, je n’en doute pas vraiment.

Prochaine étape : essayer d’aromatiser la préparation AVANT le temps de pause, à la vanille ou à la coco par exemple ? 😛

 


Ingrédients :

  • 500 ml lait (de soja nature)
  • 2 càs de yaourt (de soja nature)

Procédure (en pas à pas) :

1- Versez 500 ml de lait dans une casserole.img_20160704_082157.jpg 2. Faites chauffer le lait jusque 37°C (si vous n’avez pas de thermomètre, quelques secondes suffisent, tremper le doigt, ce doit être juste un peu plus tiède).img_20160704_082650.jpg3. Prélevez 2 càs de yaourt que vous mettez dans un saladier (avec bec verseur), versez un peu de lait tiède, remuez bien pour dissoudre le yaourt. Puis, ajoutez le reste de lait. img_20160704_083152.jpgimg_20160704_083351.jpg img_20160704_083532.jpg4. Votre mélange est prêt à être versé dans le thermos que vous fermerez bien ensuite.img_20160704_083647.jpg img_20160704_084043.jpg

5. Laisser reposer à température ambiante pendant 8h.

(Personnellement, je le fais avant de me coucher et vu que, comme les 5 fruits et légumes par jour, je respecte les 8h réglementaires de sommeil conseillées par l’ASPA-santé-machin, le yaourt est prêt à mon réveil… C’est l’avantage du respect des règles 😀 … dit-elle !).

Passé ce temps, posez une passoire sur un saladier, recouvrez la passoire d’un filtre à café et versez le yaourt. Cette étape permet de bien l’égoutter si vous le préférez plus épais. Étape facultative ! Vous pouvez aussi d’ores et déjà le déguster tel quel.

img_20160704_202615.jpg img_20160705_091301.jpg

On peut voir sur cette photo toute l’eau récupérée :

img_20160705_091747.jpg

img_20160705_091635.jpg

Le yaourt est alors très épais, et pour le rendre onctueux, il faut le brasser fort avec une cuillère.img_20160705_091920.jpg

Yaourt made in Perpignan :

Yaourt Marine


Crème Budwig :

Ajoutez successivement et dans cet ordre :

  1. 4 càc de yaourt
  2. 2 càc d’huile (chanvre, lin, noisettes…) + le jus d’1/2 citron, émulsionnez
  3. Sucrant : 1/2 banane OU 3 càc de raisin sec OU 5 fruits séchés (figues, pruneaux, abricots…)
  4. 2 càc moulues d’une de ces céréales complètes crues : avoine, riz, quinoa, millet, sarrasin (mes favoris : avoine ou sarrasin)
  5. 2 càc d’oléagineux moulus : noisettes, amandes, lin, tournesol, courge, sésame, noix de cajou….
  6. Par-dessus, déposez 150g de fruits frais et de saison

img_20160705_104212.jpg img_20160705_104506.jpg img_20160705_104816.jpg

img_20160705_105135.jpg

 

Publicités