Twix maison

IMG_20150412_114310 (1)

Des Twix… Je crois que j’ai dû en manger 3 dans ma vie. Ce n’est même pas que je sois fan de ce genre de petites barres chocolatées (je n’aime même pas le caramel !) et pourtant, une photo sur Pinterest m’a attrapé l’œil et mes papilles étaient déjà en émoi… (j’avoue, dès qu’il s’agit de chocolat et de trucs qui coulent, je suis bon public).

J’ai lu la recette, sans lactose, sans œufs, sans beurre, aux flocons d’avoine et à la farine de coco… Je suis curieuse, j’essaye ! D’abord en petites quantités (je vous laisse admirer mes petites boules de Twix en moulasmaïlé (ou moule à smileys, trouvé aux Pays-Bas !) puis en quantité « twixable » !

Ils sont plein de saveurs, du biscuit coco, en passant par le caramel salé, cassé par le chocolat croquant… Ça ne remplacera pas les Quadro que ma maman préparait pour mon goûter, mais ça aurait pu ! Si elle les avait fait maison, of course… 😉

Quelques conseils :

– Ne pas hésiter à faire un biscuit le plus fin possible, pour mieux sentir le reste… Le mien était un peu trop épais.

– Je n’abuse jamais trop de l’huile de coco, mais si vous voulez que ce soit plus « solide », mettez-en davantage.

Tempérer le chocolat est vraiment le mieux, j’ai choisi de le faire au chocolat au lait pour une fois, pour me rapprocher de la barre originale (et parce que je ne loupe jamais une occasion que ça plaise encore plus à amoureux parfait…). L’avantage aussi, c’est qu’il se découpe plus facilement après le passage aux frais, alors que le chocolat pâtissier nécessitera que vous chauffiez la lame du couteau pour ne pas se casser n’importe comment.

– Pour une recette complètement sans gluten, remplacez les flocons d’avoine par de la farine de riz ou de la Maïzena, le biscuit sera sans doute encore plus fin à croquer.

Édit du 15 mai 2015 : J’ai tenté une nouvelle version de la recette, plus simple, plus légère et plus rapide, je vous la livre tout à la fin de l’article…

Qui mange le premier bout ?

Twix


Recette pour 12 barres ou une trentaine de petits carrés

Le biscuit :

  • 2 cups (280 g) de flocons d’avoine réduits en farine
  • 1/2 cup (70 g) de farine de coco
  • 1/2 cup (120 ml) de sirop d’érable (ou sirop d’agave)
  • 1 cup (240 ml) de lait de soja
  • 1 cs d’huile de coco
  • 1/2 cup (120 ml) d’eau
  • 1 pincée de sel
  • 2 cc de vanille liquide

Le caramel :

  • 1/2 cup (120 ml) de purée d’amande
  • 1/2 cup (120 ml) de sirop d’érable
  • 1 cs d’huile de coco
  • 2 cc de vanille liquide
  • 1/2 cc de sel (ou plus, c’est encore meilleur !)

La couverture au chocolat :

  • 160 g de chocolat au lait (80 g pour le dessus, 80 g pour le dessous !)

Préparation

Four préchauffé à 180°C

Le biscuit :

  1. Mixez les flocons d’avoine jusqu’à obtenir une farine
  2. Ajoutez dans le mixeur le reste des ingrédients en terminant par l’eau : à ajouter petit à petit jusqu’à obtenir une pâte suffisamment humide mais pas collante
  3. Étalez sur du papier sulfurisé dans un moule à cake
  4. Enfournez pour 12-15 min, cessez dès que le biscuit dore, et laissez refroidir (j’ai prédécoupé des barres à ce stade, mais ce n’est pas obligatoire, cela évitera au caramel de couler entre !)

Le caramel :

  1. Pendant que le biscuit cuit, mettre dans une casserole tous les ingrédients du caramel et ne jamais cesser de remuer pendant 5 min
  2. Laissez refroidir, le caramel va épaissir
  3. Le verser sur le biscuit et réserver au frais

La couverture au chocolat :

  1. Faites fondre les 2/3 de la quantité du chocolat au bain-marie, remuez jusqu’à ce qu’il soit totalement fondu
  2. Ajoutez le 1/3 restant, remuez
  3. Lorsque tout est fondu, attendez environ 10 min et remettre à chauffer 30 sec
  4. Versez sur le caramel et replacez le tout au frais
  5. Une fois le chocolat figé, retournez le tout et procédez de la même façon pour mettre du chocolat dessous

Les barres :

> Chauffez légèrement votre lame de couteau, découpez et… dégustez ! Le mieux est d’en faire des petits carrés, et de toujours replacer au frais, avant chaque dégustation, pour plus de croquant.

  IMG_20150501_163330

IMG_20150411_183350

 

IMG_20150411_184116 IMG_20150411_185711

IMG_20150501_151931 IMG_20150501_151952 IMG_20150501_152253 IMG_20150501_152408

IMG_20150501_165709IMG_20150501_170040

IMG_20150501_170354 IMG_20150501_170848 IMG_20150501_175257

IMG_20150501_180933

IMG_20150501_175106 IMG_20150501_175214 IMG_20150501_175355IMG_20150501_180410IMG_20150502_121725

IMG_20150502_121710

Nouvelle version :

Le biscuit : 1 cup (250 ml) de flocons d’avoine, 1/2 cup (125 ml) de farine de coco, 1 œuf, 2 cs de sirop d’érable, 1 pincée de sel

Mixez finement les flocons d’avoine, ajoutez la farine de coco et le sel, puis terminez par l’œuf et le sirop d’érable. Faites-en une boule et prélevez 1 cc que vous tassez au fond de moules à muffins (ce sera des Twix ronds !). Mettez à cuire au four pendant 10 min, ils vont être bien plus fin et croustillant que dans la 1ère version de la recette, donc SURVEILLEZ-LES tout le long de la cuisson. Sortez-les et laissez refroidir.

Le caramel : 200 ml de lait de coco, 1/4 cup de sucre roux, 1 cs de sirop d’érable (que je trouve facultatif), 1 cc de vanille liquide, 1 cc de sel

Dans une POÊLE (et non pas une casserole, le but est que le liquide soit le plus étendu possible, j’ai testé les 2, ça ne prend pas du tout de la même façon dans un récipient petit et haut), faites chauffer le lait de coco avec le sucre. Une fois que ça commence à bouillir, ajoutez le reste et laisser cuire comme un caramel. Il faut que le mélange devienne vraiment épais et brunisse. Il devient donc plus épais que du sirop, remuez au fouet quelques minutes et cessez le feu. Versez dans un bocal, laissez refroidir puis placez-le au frais. Une fois refroidi, versez le caramel sur chacun des biscuits, quantité souhaitée, replacez au frais une nouvelle fois, le temps de préparer le chocolat.

Le chocolat : il reste inchangé ! Mais il est vrai que vous pouvez ajouter 1 cuillère à café d’huile de coco pour que le découpage soit plus facile. Dans cette dernière version, j’ai à nouveau fait 50/50 chocolat au lait, chocolat noir, en procédant par les 3 températures du chocolat tempéré.

Le montage : Versez 1 cc de chocolat sur le caramel et placez à nouveau au frais le temps que le chocolat cristallise.

Croquer dans du biscuit croustillant, du chocolat craquant en bavant du caramel, ça n’a pas de prix…

Anne

Publicités