Mousse au chocolat à l’ingrédient mystère

IMG_20150331_165831

IMG_20150331_151649Impossible de ne pas partager cette recette avec vous…. Déjà parce que c’est ma copine Roro (tu permets que je t’appelle Roro ?) qui me l’a transmise. Or, d’où elle est, elle est quasi dans l’incapacité de la tester (à moins qu’au Laos, on lui fournisse les tambouilles, le chocolat et autres produits bio achetés à Sato, au détour de la rivière Nam Ou et de la cascade de Huai Bo. Possible…).

Quand j’ai lu la recette, je me suis dit « c’est vrai qu’il est toujours écrit Rincer les pois chiches (en boîte) jusqu’à ce qu’ils ne moussent plus ». Mais alors… d’où vient cette mousse ?!

Et je ne vous cache pas que j’ai été choquée de lire qu’on allait monter le jus de pois chiches en neige… EUH ??!!

Par contre, personnellement, il n’en faut pas beaucoup pour que ça attise suffisamment ma curiosité au point de trépigner d’impatience et l’essayer ! Alors j’ai enfourché mon vélo (étant en Hollande, celui que Paco m’a offert, of course !), je suis allée dans mon épicerie bio favorite de Tilburg, pris une boite de cheackpeas, une carte pour ma sœur, des timbres pour la France et hop, de retour !

J’ouvre la dite boîte, verse le… jus, donc, dans un saladier et je fouette, fouette, fouette (électriquement, pas avec mon petit bras, d’ailleurs ce sera le conseil du jour : IMPOSSIBLE à l’huile de coude !). En effet, c’est long…. Au point que j’ai d’abord voulu abandonner en pensant que j’étais sans doute la seule blonde à croire qu’on pouvait monter du jus de pois chiches en neige.

MAIS SI ! C’est tout à fait faisable ! Je vous laisse voir les étapes en photos… Surtout au-delà de ça, le goût est très fin (évidement pas de pois chiche perceptible, l’objectif est réussi) et la texture A-É-RIENNE !

Alors, qui tente ?

Je profite aussi de cet article pour prévenir les quelques lecteurs récurrents que cet article fera office de longue pause ! Désormais, mon seul objectif sera la rédaction et la CLÔTURE de ma thèse (oui ma reum, tu as bien lu) !

Enfin, j’avoue que j’envisage déjà quelques mini pauses défoulage en cuisine les jours où j’aurai envie de tout envoyer balader 🙂


Recette pour 3 personnes

  • 90 g de chocolat noir râpé
  • 70 g de crème d’amande (« Amandine » cf. photo) soit environ la moitié d’une briquette
  • 100 ml d’eau de pois chiches (ou moins pour une texture plus dense)
  • 20 g de sucre roux de canne
  • 1 pincée de sel
  • Quelques gouttes d’arôme vanille
  • Caroube (facultatif)

Préparation

  1. Mettre la crème d’amande à chauffer
  2. Râpez le chocolat
  3. Quand la crème montre les premières ébullitions, la verser sur le chocolat et mélanger jusqu’à obtenir une ganache lisse et brillante
  4. Montez l’eau de pois chiche en neige avec une pincée de sel (attention, c’est long !)
  5. Quand le jus mousse bien, versez le sucre et continuez de fouetter
  6. Une fois les blancs en neige (du moins l’eau des pois chiches devenue telle des blancs en neige, mais sans aucun animal là-bas d’ssous….), les intégrer délicatement au chocolat
  7. Versez dans un saladier ou plusieurs verres et laissez au frais pendant plusieurs heures, une nuit… (pour ma part, j’ai attendu… 1h30-2h ?)
  8. Juste avant de déguster, saupoudrez d’un peu de caroube en poudre… DIVIN !

Conseil : Être patient quand vous montez le jus de pois chiches en neige ! Et dites-vous bien que ce n’est pas comme pour les blancs d’œuf, ça ne risque pas de retomber !

MERCI Roro !

IMG_20150331_144212IMG_20150331_144156 IMG_20150331_144201

 IMG_20150331_145822 IMG_20150331_150049 IMG_20150331_150508 IMG_20150331_150720 IMG_20150331_151238

IMG_20150331_145816IMG_20150331_150711  IMG_20150331_150828IMG_20150331_151658  IMG_20150331_152206IMG_20150331_165651 IMG_20150331_165702 IMG_20150331_165831IMG_20150331_170107 IMG_20150331_170014

IMG_20150331_170037 IMG_20150331_170211 IMG_20150331_170226 IMG_20150331_170323 IMG_20150331_170404

C’est pas moi… ! Guillaume ??

Anne

Publicités