Les B puissance 3 ! (Banana Bread Balls)

IMG_20150222_180408

… au chocolat. L’intitulé de cette recette m’a été suggéré par une maman et sa fille qui viennent de la réaliser, et j’en suis ravie. Ce nom est plus charmant, gourmand et avenant. Merci à elles ! Malheureusement « au cube » n’existe pas dans la typographie de ce blog, et porterait à confusion sur la forme géométrique de ces petites bouchées.

Ou comment trouver une solution affective très efficace !

Quand ma sœur vient me voir, il est de bon ton (comprendre une habitude qui se respecte !) de tester quelque chose. Culinairement parlant, j’entends.

Aujourd’hui, tout le contexte dominical était là pour nous donner envie de quelque chose de gourmand, élaboré avec peu d’ingrédients, ultra sainple et digne d’un laboratoire ! Sans matière grasse et sans œuf, d’une facilité qui n’offre aucune excuse.

Nous avons utilisé une banane très mûre qu’on ne saurait plus manger telle quelle et réalisé un gâteau vitefé-vitekui, roulé des boulettes de mie de ce gâteau et trempé dans le chocolat.

C’est là que les choses se compliquent un tout petit peu, mais on n’est pas obligé de se donner autant de mal…

Quelques infos utiles : le chocolat tempéré est une technique permettant au chocolat de devenir bien fin, craquant et lisse. Pour cela, il doit passer par 3 températures : on fait fondre les 2/3 du chocolat râpé (plus les morceaux sont fins, mieux c’est), une fois fondu, on ajoute le 1/3 restant ce qui fait redescendre la température du chocolat puis on remet très légèrement (quelques secondes) sur le feu pour la cristallisation du chocolat.

Je l’ai fait des années en passant simplement par ces 3 étapes. Désormais, grâce à un frère généreux qui aime la qualité et la précision (de sa sœur, mépakeu), je l’ai expérimenté avec le thermomètre ! Suggestion : faites-le vous offrir ! Le frère, pas le thermomètre 🙂

Dernière info sur la farine d’orge mondée, je vous laisserai vous délecter de l’article de Marie Chioca qui sait toujours si bien s’exprimer, amuser, tout en étant extrêmement instructive. Bien sûr, si vous n’en avez pas (dans 99% des cas, j’en ai bien conscience), remplacez simplement par n’importe quelle autre farine (évitez tout de même celles qui ont trop de goût comme celle de châtaigne, par exemple, cela rivaliserait trop avec la saveur de la banane).

A la fois croquant et fruité, le résultat est PARFAIT !!

IMG_20150222_180514


 Recette pour environ 20 petites boules

  • 1 banane très mûre
  • 35 g de sucre de canne complet
  • 60 g de farine d’orge mondée
  • 25 g de farine de blé T65
  • 25 ml de lait végétal (ici lait d’amande)
  • 1 cc de levure chimique
  • 1 cc de bicarbonate de sodium
  • 1 cs de vinaigre de cidre
  • 150 g de chocolat noir

Préparation

Le banana bread

> Four à 180°C

  1. Écrasez la banane avec le sucre
  2. Ajoutez les farines, la levure, le bicarbonate, puis le lait et le vinaigre
  3. Versez dans un moule (à cake) et cuire 20-25 min : le gâteau doit être juste doré mais resté un peu fondant
  4. Une fois refroidi, découpez la « croûte » du gâteau, coupez l’équivalent de la moitié d’une tranche large et compressez-la entre vos mains puis faites une petite boule
  5. Reproduisez cette opération jusqu’à épuisement du gâteau

IMG_20150222_153151

IMG_20150222_153334

IMG_20150222_154401

IMG_20150222_155650

 

 

 

 

 

 

 

IMG_20150222_160431

L’enrobage au chocolat (cf. photos)

  • Hachez le chocolat (avec un gros couteau en faisant levier sur les carreaux, à l’économe ou en utilisant des pistoles)
  • Déposez ce chocolat dans un cul de poule (lui-même sur une petite casserole d’eau) et faites fondre au bain marie 100 g de ce chocolat
  • Une fois fondu, ajoutez le restant de chocolat (50 g) et remuez jusqu’à ce que tout soit fondu
  • Remettre environ 10 secondes sur feu doux

→ Ou utilisez un thermomètre ! 😉

IMG_20150222_155002

IMG_20150222_160400 IMG_20150222_160640 IMG_20150222_160750 IMG_20150222_160852 IMG_20150222_162802IMG_20150222_162728

IMG_20150222_180207

Anne

Publicités